Fièvre Du Jeu

Vous êtes ici >> Accueil/Ludotheque//Santa Cruz
Sélectionnez ci-dessous un caractère afin d'afficher les jeux correspondants :

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | 0-9
Toutes catégories

Santa Cruz

15/01/2012 - Lu 337 fois

Note moyenne : 0.0/10 (0 notes)

Autre(s) nom(s) :             
              
AUTEUR(S)       : Marcel-André Casasola-Merkle            
EDITEUR           : Hans Im Gluck      
ILLUSTRATEUR  : Michael Menzel        
THEME(S)         : Santa Cruz   Ile   Volcan      
MECANISME(S) : Optimisation   Construction   Cartes
Pour  2 à 4  joueurs à partir de 8 ansDurée : 45  minutesFormat H×L×p : 275 x 190 x 67  mm
Année de parution :  2012Présence de texte :  vo sans difficultéDisponibilité : 
Santa Cruz - le navire de sa Majesté - explore le nouveau monde, à la recherche de ressources naturelles de grande valeur, de terres fertiles et d’animaux exotiques. Après des mois de privations en haute mer, l'appel résonne sur le pont : Terre en vue !

Les joueurs ont dans ce jeu le rôle d’explorateurs qui colonisent de nouvelles terres lors de deux tours indépendants. Les joueurs construisent sur l'île des maisons, des églises et des phares tout en récoltant aussi des ressources précieuses. Les joueurs devront être malins et prévoyants pour coloniser l'île, gérer leurs déplacements et leurs cartes de Décompte. Mais à tout moment, un volcan peut se réveiller, vomissant un magma qui embarque et rase tout sur son passage, jusqu'aux bâtiments tout juste construits...

Pas de chance ? Eh bien, profitez de vos erreurs du premier tour pour reconstruire dans le second... vous ne ferez pas deux fois les mêmes erreurs, n'est ce pas ?

Descriptif


Santa Cruz est la nouveauté présentée en ce début d’année 2012 chez Hans Im Gluck.

Son auteur n’est autre que Marcel-André Casasola Merckle, qui avait déjà collaboré avec l’éditeur avec Taluva et Attika, 2 excellents jeux.

Il se joue de 2 à 4 joueurs en environ une heure. Niveau matériel et illustrations, rien de nouveau chez l'éditeur si j'ose dire : le matériel de construction allemande est costaud, et les illustrations signées Michael Menzel sont une fois de plus réussies.

Tout paraît classique et pourtant, Santa Cruz apporte bel et bien une nouveauté qui pourrait bien inspirer d'autres éditeurs pour les prochains jeux.

En effet, le livret de règles n'est pas rédigé classiquement, mais plutôt légendé. Je m'explique : dans Santa Cruz, le livret est présenté un peu à la manière d'une BD, et il n'y a pas de blah blah, on attaque direct avec les phases de jeu, les exemples, etc... Le résultat est concluant, et lors de la lecture de la règle, le déroulement de la partie est clairement établi. Je ne sais pas si ce mode de rédaction peut s'adapter à tous les jeux, mais là je tire mon chapeau à Hans Im Gluck pour cette initiative.

 

 

But du jeu - Déroulement d'une partie


 

L'action du jeu se déroule sur une île dont on ne connaît pas le nom, puisque Santa Cruz correspond au nom du navire duquel débarquent les joueurs. Cette île est bordée de côtes, sur lesquelles vont être disposées des tuiles côtières face visible. Dans l'île se trouvent également un réseau de routes, des rivières et des volcans.

Une partie se déroule sur 2 manches indépendantes, mais sensiblement différentes dans la manière de les aborder. Nous en reparlerons…

 

En début de partie, des tuiles face cachée vont être posées sur des sections de routes, de rivière et dans les zones volcaniques. Les joueurs choisissent en début de partie un des 4 sets de cartes de Construction. Il y a 4 types de sets : un set avec plutôt des cartes Route, un autre plutôt avec des cartes Rivières, un autre plutôt avec des cartes Côtes et un autre avec un peu de tout. En plus de ces cartes, les joueurs reçoivent 3 cartes Décompte qui seront ajoutées à leur main. Celles ci demeurent secrètes contrairement aux sets de départ.

L'action de jeu est simple : soit un joueur joue une carte Construction, soit une carte Décompte. Chaque carte jouée est placée visible devant le joueur de façon à montrer aux autres quelles cartes ont déjà été jouées.

Les cartes Construction permettent aux joueurs de construire soit des phares, des églises ou des maisons en suivant soit des routes, soit des rivières ou sur des côtes. Simple. Les joueurs doivent juste respecter quelques règles de poses très simples. Par exemple, pour construire sur une tuile se trouvant sur une route, le joueur doit déjà y avoir un bâtiment directement lié cette tuile. A chaque construction, les joueurs reçoivent des points de victoire, et parfois un petit bonus comme une tuile Oiseau qui rapportera des points en fin de partie. Comme le but du jeu est d’avoir le plus de points que les autres, cela peut avoir son importance. Puis les tuiles directement liées au bâtiment nouvellement construit sont révélées, ce qui se produit la plupart du temps durant la première manche. Ceci est très intéressant car elles apportent alors un petit côté aléatoire qui aura quasiment disparu dans la seconde manche. Ensuite, le tour du joueur se termine, c’est au suivant de jouer.

Il pourra jouer une carte Construction, mais aussi une carte Décompte. Celle-ci lance un décompte de points, et concerne tous les joueurs. Ainsi, jouer un décompte peut profiter à chacun, autant dire qu’il faudra bien choisir le moment pour jouer une carte Décompte. Il y a plusieurs cartes Décompte : on peut décompter des ressources (bois, sucre, etc…), des bâtiments, et des lieux. Il y a même 1 carte qui déclenche une éruption volcanique avec destruction de bâtiment et malus alors qu’un autre rapporte 3 points par bâtiment sur une tuile Volcan. Comme lors de la première manche on ne sait pas quelles cartes sont en jeu, il peut y avoir de mauvaises surprises …

Une fois que tous les joueurs ont joué toutes leurs cartes, on vide le plateau de jeu des bâtiments, et on lance la seconde manche. Son déroulement est identique à la première manche, sauf que les joueurs auront du choisir à nouveau un des sets de cartes en jeu (y compris les cartes Décompte), mais avec une petite subtilité. En effet, les joueurs piochent une nouvelle carte Décompte puis doivent en défausser une avant le début de la seconde manche. Même si l’on devine à peu près la présence des cartes Décompte, l’incertitude demeure avec cette règle. Au final, on arrive à une seconde manche totalement différente de la première, avec beaucoup moins de hasard, et beaucoup plus stratégique. Bref, c’est vraiment bien réussi et le jeu prend une autre tournure.

 

Verdict


Santa Cruz est un jeu parfaitement bien équilibré, fluide et simple à jouer. J’aime beaucoup la différence frappante entre les 2 manches, avec l’espoir de pouvoir rattraper les points en retard, ou celui de consolider la première position. Les râleurs qui grommellent qu’ils n’ont jamais de chance, les profiteurs qui vont abuser des décomptes déclenchés en leur faveur, tout ce petit monde va se retrouver en seconde manche et là il n’y aura pas de cadeau !

Un jeu à posséder !

 

 

Auteur : admin infos sur l'auteur | contactez l'auteur | le site de l'auteur

Autre version : Il n'y a pas de résultat

Il n'y a pas d'extension de ce jeu dans notre ludothèque

Les Commentaires

Aucun commentaire
Jeu précédent : Inca EmpireJeu suivant : Norenberc
000webhost logo