Fièvre Du Jeu

Vous êtes ici >> Accueil/Ludotheque//Santiago De Cuba
Sélectionnez ci-dessous un caractère afin d'afficher les jeux correspondants :

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | 0-9
Toutes catégories

Santiago De Cuba

20/02/2012 - Lu 163 fois

Note moyenne : 0.0/10 (0 notes)

Autre(s) nom(s) :             
              
AUTEUR(S)       : Michael Rieneck           
EDITEUR           : Filosofia  Eggertspiele    
ILLUSTRATEUR  : Michael Menzel        
THEME(S)         : Cuba   Commerce        
MECANISME(S) : Combinaisons     
Pour  2 à 4  joueurs à partir de 10 ansDurée : 60  minutesFormat H×L×p : 275 x 190 x 70  mm
Année de parution :  2011Présence de texte :  en françaisDisponibilité : 

Une nouvelle aventure s’ajoute à la collection des jeux Cuba. Bienvenue au cœur de Santiago de Cuba, une ville colorée vibrant au rythme de la salsa. Avec son port, c’est aussi une ville riche en activités où vous tenterez de faire fortune en approvisionnant les navires partant vers l’étranger. Pour y arriver, vous parcourrez les rues, visiterez des bâtiments et ferez la rencontre de personnages savoureux en quête des marchandises les plus demandées. Mais pour remporter gros, vous devrez bien souvent attendre le moment opportun pour les livrer au port !
 

Descriptif


Avec Cuba puis La Havane, Santiago de Cuba complète l’offre de Filosofia dédiée à la plus grande île des Caraïbes. Cette fois ci, avec le port de Santiago de Cuba, il s’agit de faire fortune en approvisionnant les navires pour l’étranger. La boite de jeu, ainsi que le plateau de jeu, sont dans le même style que les jeux précités, et toujours illustrés par Michael Menzel. On ne s’en lasse pas, c’est encore très réussi. Le matériel qui comprend des pions en bois, des tuiles bien épaisses et des dés est d’excellente composition, et la règle en français, est claire, nette, bref parfaitement rédigée. Un grand classique chez Filosofia.

 Déroulement d’une partie


Dans ce jeu complet (il n’est pas nécessaire d’avoir Cuba pour y jouer bien que je vous conseille l’achat de ce jeu …) pour 2 à 4 joueurs, chacun aura à cœur de marquer le plus de points de victoire en exportant des marchandises telles que sucre, rhum, tabac depuis le port de la ville.

Le port de la ville est le point central du plateau de jeu, et c’est là que se trouve le navire prêt à partir de Santiago. 4 dés sont placés sur 4 emplacements situés sur le navire : ils déterminent la demande en marchandises du monde extérieur à Santiago (il y a en tout 5 marchandises disponibles dans le jeu, et seules 4 sont à la demande par navire).

9 tuiles Cubain sont réparties aléatoirement sur la route représentée sur le plateau de jeu qui mène au port. De même sont placés aléatoirement 12 bâtiments sur le plateau de jeu.

Les joueurs jouent à tour de rôle, et le tour de jeu est très simple ; à son tour, un joueur :

- déplace la voiture vers une tuile Cubain ou au port ;

- utilise un bâtiment.

Sur la route, il y a 10 stationnements pour la voiture qui circule inlassablement dans la ville, toujours en sens horaire. A son tour, un joueur doit déplacer la voiture, le déplacement est gratuit pour une case, chaque case supplémentaire coutant 1 péso. En déplaçant ainsi la voiture, le joueur va pouvoir bénéficier de l’action du cubain correspondant, ou déclencher une phase de livraison au port.

En jouant Pedro par exemple, le joueur va recevoir du tabac, ou grâce au musicien il va gagner 3 pésos. Chaque cubain, en plus de son action, est associé à un bâtiment, Maria la danseuse étant par exemple associée aux 3 bâtiments aux couleurs d’une rose rouge. Le joueur devra donc choisir un des 3 bâtiments, et y déplacer son unique courtier. Ce déplacement est obligatoire. Le joueur pourra alors utiliser la fonction du bâtiment, comme par exemple recevoir des points de victoire, des pésos, mais aussi transformer du tabac en cigare, etc …

Il devra bien choisir son déplacement de voiture et essayer de ne pas trop favoriser les joueurs suivants, parfois choisir un cubain pour accéder à un bâtiment pour gagner telle marchandise, parfois choisir de payer pour se déplacer là où veut, …

Au port, les joueurs pourront livrer des marchandises et marquer pour cela des points de victoire. A la manière d’un certain Puerto Rico. Et là pas question de se faire doubler par ses adversaires. Tout tient dans la maitrise du timing et dans la gestion des marchandises. On ne pourra pas livrer plus de marchandises que nécessaires, et seules les marchandises demandées seront livrées. Ne pas oublier que le port n’arrive pas si souvent qu’on le voudrait, il y a 9 autres emplacements à parcourir avant de revenir au port !

De plus, en raison de l’évolution des demandes en ressources, il faudra sans cesse adapter sa stratégie lors de la partie. Sachez également que les marchandises n’ont pas un cours fixe et que les joueurs peuvent intervenir sur celui-ci. De plus, elles sont en nombre limité, donc il n’y en a pas pour tout le monde … Tout ça vous vous en doutez, ça fait de la partie bien tendue !

 Verdict


On l’a déjà évoqué précédemment : les règles de ce jeu sont simples, mais les choix stratégiques sont importants et il faudra toujours faire preuve d’adaptation, voire d’opportunisme. Les parties sont bien rythmées, et tous les mécanismes s’enchainent avec plaisir. Plus léger et rapide à jouer, les purs « gamers » préféreront sans doute son grand frère Cuba, mais en termes de jeu familial, Santiago de Cuba est excellent. A posséder absolument.

 

 

Auteur : admin infos sur l'auteur | contactez l'auteur | le site de l'auteur

Autre version : Il n'y a pas de résultat

Il n'y a pas d'extension de ce jeu dans notre ludothèque

Les Commentaires

Aucun commentaire
Jeu précédent : Dominion l'Arrière PaysJeu suivant : Charly
www.000webhost.com