Fièvre Du Jeu

Vous êtes ici >> Accueil/Ludotheque//Wikinger
Sélectionnez ci-dessous un caractère afin d'afficher les jeux correspondants :

A | B | C | D | E | F | G | H | I | J | K | L | M | N | O | P | Q | R | S | T | U | V | W | X | Y | Z | 0-9
Toutes catégories

Wikinger

29/12/2006 - Lu 1861 fois

Note moyenne : 3.0/10 (2 notes)

Autre(s) nom(s) :             
              
AUTEUR(S)       : Michael Kiesling           
EDITEUR           : Hans Im Gluck      
ILLUSTRATEUR  : Harald Lieske  Michael Menzel      
THEME(S)         : Viking           
MECANISME(S) : Affrontement     
Pour  2 à 4  joueurs à partir de 10 ansDurée : 60  minutesFormat H×L×p :   mm
Année de parution :  2007Présence de texte :  Disponibilité : 

REGLES

 

Les joueurs incarnent des chefs vikings qui explorent avec leur clan petit à petit les îles sur leur continent. De là, ils installent leurs ouvriers et leurs nobles, protégés par leurs guerriers qui se préparent à repousser les flottes ennemies, gagnant ainsi de précieux points de victoire et de l’or. Celui qui à la fin des 6 manches a le plus de points de victoire l’emporte.

Michael Kiesling, est co-auteur de Java, Australia, Bison, Tikal, Torres, le récent Trapper, et malgré tous ces bons jeux, n'avait pas à ma connaissance jusqu'à ce jour sorti de jeu seul. Wikinger est donc un jeu doublement attendu : HIG + Kiesling, ça fait bien sur le papier. Restait à voir si le jeu tenait ses promesses.

La qualité du matériel est au rendez-vous, avec des figurines de vikings en bois, des tuiles, des tuiles spéciales pour la version avancée, des équerres qui représentent le départ des zones de jeu des joueurs, des pièces d'or (…en carton), et une roue qui s'assemble sur le plateau de jeu, pas très grand, mais suffisamment fonctionnel. J'en vois d'ici qui se disent que pour la roue, c'est du déjà vu avec Antike ou Impérial. Sauf que là, c'est une vraie roue même pas voilée et qui tourne, et qui est à mon sens une jolie réussite.


8 pages de règles peuvent impressionner quand on n'y a jamais joué, mais au final, le jeu se joue facilement. Une partie se déroule en 6 tours.

Il y a 2 types de tuiles : les tuiles paysage (îles) et les tuiles drakkar. Chaque joueur possède une zone de jeu. Sur la zone de jeu, chaque type de viking (quartier-maître, guerrier, noble, éclaireur, orfèvre et pêcheur avec chacun sa couleur) et les drakkars ont leur propre ligne. Sur ces lignes seront placées les tuiles îles, les drakkars et les vikings acquis par les joueurs. A la fin de chaque tour, les vikings et les drakkars de la même colonne seront décomptés. La présence de drakkar est à double tranchant : soit un guerrier protège sa colonne et le drakkar rapporte des points ou de l'or, soit il n'y a pas de guerrier, et le joueur ne marque pas de point et/ou ne gagne pas d'or.

Vue d'une zone de jeu
Vue de la roue avec les différents lots


Autour de la roue sont mis en vente des lots. Un lot est 1 tuile + 1 Viking. Le prix des lots est déterminé par la roue; par exemple en début de partie le prix maximum est de 11 or, le plus faible 0. Le joueur actif doit acheter un lot, il ne peut prendre le lot gratuit que s'il n'a pas assez d'argent pour acheter le moins cher ou si le lot à 0 est le seul lot de cette couleur. Pour pouvoir placer une figurine Viking sur une tuile, il faut poser cette tuile dans la ligne de la même couleur que le Viking, sinon le Viking est placé sur l'emplacement du quartier-maître. Ce dernier pourra lors de certains décomptes jouer le rôle important de transporter les vikings vers des îles. Comme le besoin en tuile ne correspondant pas forcément à l'offre en Viking, on comprend le rôle important du quartier maître qui est toujours l'offre la plus chère. Lorsque le lot à 0 est pris, on tourne la roue de façon à ce que le moins cher des lots vaille à son tour 0. Tous les autres lots deviennent moins chers.


Ce système fait qu'il n'est jamais facile d'acheter un lot qui nous intéresse : choisir entre payer le prix fort et être sur de l'obtenir, ou attendre (avec le risque de louper la vente) qu'il soit moins cher…c'est plutôt tendu ! L'utilisation de la roue est bien trouvée et le système fonctionne très bien. D'autant que vous apprendrez très vite que l'or est rare, très rare dans le jeu. Mieux vaut investir intelligemment. Chaque viking joue un rôle particulier, le guerrier protège des drakkars, tandis que l'éclaireur rapporte des points, l'orfèvre rapporte de l'or, etc …


Etendre son domaine, protéger ses vikings des invasions des drakkars, gérer son or sont autant de prouesses que seul un chef viking peut réaliser. Wikinger offre des parties bien tendues, très fluides et relativement rapides avec un peu d'habitude. La stratégie à mettre en place n'est pas évidente, et dépend également du tirage des lots. Avoir un guerrier est absolument nécessaire, et le must étant d'utiliser le quartier maître acheté à un pris très bas. Michael Kiesling signe là un jeu absolument bien conçu, original et prenant. Le thème des vikings est assez bien rendu, même si on pouvait s'attendre à un jeu de conquêtes. Après tout, les vikings étaient aussi des colonisateurs…

Auteur : admin infos sur l'auteur | contactez l'auteur | le site de l'auteur

Autre version : Il n'y a pas de résultat

Il n'y a pas d'extension de ce jeu dans notre ludothèque

Les Commentaires

Aucun commentaire
Jeu précédent : Ponte Del diavoloJeu suivant : Way Out West
000webhost logo